Info

Colin Vallon

« Le génie propre de Colin Vallon, c’est de ne pas convoquer tout le dictionnaire pour raconter une histoire simple. Même s’il y a peu de mots rare dont il ignore le sens. »

Arnaud Robert

 

Né le 17 novembre 1980 à Lausanne. Il passe son enfance à Yverdon et après deux ans d’étude classique, il étudie le jazz à l’âge de quatorze ans avec Marc Ueter. A 18 ans il entre à la Swiss Jazz School à Berne où il suit les cours de Silvano Bazan, William Evans, Manuel Bärtsch et Bert Joris.

Il fonde le Colin Vallon trio en 1999 qui très vite se produit dans toute la Suisse et en Europe. En 2004, « Les Ombres » le premier disque du trio sur le label Unit Records avec Lorenz Beyeler à la contrebasse et Raphaël Pedroli à la batterie. C'est à cette époque qu'il commence à développer ses propres techniques de piano préparé. En 2005, le trio accompagne le guitariste new-yorkais Kurt Rosenwinkel dans le cadre du Festival Swiss Diagonales. En 2005, le Colin Vallon Trio prend un autre visage avec l’arrivée dans le groupe de Patrice Moret à la contrebasse et Samuel Rohrer à la batterie. Le trio enregistre son deuxième disque « Ailleurs » publié en 2007 chez HatHut Records. En 2011, son troisième album «Rruga»  paraît sous le prestigieux label international ECM Records suivi  en 2014 par « Le Vent »  avec Julian Sartorius qui remplace Samuel Rohrer à la batterie. 

Le Colin Vallon Trio s’est produit entre autres, aux festivals de Wilisau, Paris, Vienne, Rome, London, Portland, Montreal, et a réalisé plusieurs tournées en Europe, USA, Canada, Japon, Corée du Sud, …

Colin Vallon est également actif en tant que compositeur puisqu’il crée en 2014 la musique de « Hallo », le spectacle en solo du chorégraphe zurichois Martin Zimmermann et participe la même année à la musique du film documentaire « Gossenreiter ». En 2015, le club bernois Bee-Flat lui offre une carte blanche et il présente pour l’ocasion trois nouveaux projets : « Ocre », un quartet aux accents rocks psychédéliques composé de Matthieu Michel à la trompette, Flo Götte à la basse et Domi Chansorn à la batterie ; « Coriolis » une formation qui mélange improvisations libres et de rythmes minimalistes avec Joy Frempong au chant, Strotter Inst, aux platines et Hans Koch à la clarinette ; et enfin « Fauna » une composition pour harpes, violoncelles, saxophones et batteries, inspirées par les bizarreries du règne animal. 

Colin Vallon a gagné plusieurs prix et concours (Friedl-Wald Stiftung, 3e Montreux Jazz Festival piano competition, 1e prix Nescafé Let's Jazz Together) et a reçu une commande de composition de Pro Helvetia pour son nouveaux quintet Colin Vallon cinq, avec entre autres le trompettiste Erik Truffaz. En 2008, il est le lauréat du prix de la fondation Nico Kaufmann et en 2009 du Prix de la Fondation SUISA. Le Colin Vallon trio est pris dans le programme de soutien prioritaire au jazz de Pro Helvetia de 2009-2011. Il est également nominé pour le Prix Suisse de Musique en 2016. 

Depuis 2009, Colin Vallon enseigne à la Haute École des Arts de Berne.

Colin Vallon se produit également avec le Elina Duni Quartet, Nicolas Masson « Parallels », « Contreband »,  ainsi qu’en piano solo. 

Enregistrements avec Tom Harell, Adrian Mears, Andy Scherrer, Steffen Schorn,  John Schröder, Tyshawn Sorey, Nils Wogram, Kenny Wheeler…